Les autorités communales renoncent finalement à la piétonnisation 24h/24 de la chaussée d’Ixelles

La chaussée d’Ixelles devait devenir piétonne jour et nuit à partir du 17 mai. Mais les riverains s’y sont opposés. Ils ont été écoutés par le collège.

La chaussée d’Ixelles ne sera finalement pas piétonne 24 heures sur 24 dès le 17 mai, comme l’avaient annoncé le bourgmestre de la commune Christos Doulkeridis et l’échevin de la Mobilité Yves Rouyet. Ce jeudi soir, les autorités communales ont décidé de faire volte-face, indique Le Soir. Une réunion avec des riverains était prévue ce jeudi soir. “Les habitants craignent que la situation qu’ils vivent en journée, à savoir un report du trafic interdit sur la chaussée, et donc une aggravation de la pollution, ne devienne permanente“, confie le bourgmestre à nos confrères.

Le bourgmestre compte toutefois passer à cette piétonnisation permanente à partir d’octobre, “mais cela ne peut pas se faire sans mesures d’accompagnement pour les rues adjacentes ou parallèles“.

La réouverture de la place Fernand Cocq aura par ailleurs lieu le 17 mai prochain. Seuls les bus, taxis et véhicules autorisés peuvent circuler de la place Fernand Cocq à la porte de Namur en journée. De 19h à 7h, le trafic sera ouvert à tous les véhicules.

■ Reportage de Pierre Beaudot et Hugo Marx.

Partager l'article

10 mai 2019 - 17h00