Ixelles veut limiter les projets immobiliers de kots étudiants privés

Le bourgmestre d’Ixelles Christos Doulkeridis (Ecolo) et l’échevin de l’Urbanisme Yves Rouyet (Ecolo) adressent dans la DH un message aux promoteurs immobiliers pour limiter les projets immobiliers de kots étudiants privés, et promouvoir plutôt les projets de kots étudiants à loyer modéré développés par les pouvoirs publics et/ou les universités et hautes écoles.

Selon les chiffres révélés par la commune dans la DH, Ixelles accueille 27% de l’ensemble du parc régional de kots, avec près de 12 500 étudiants logeant sur le territoire. Et depuis juillet 2010, 2 425 kots ont été construits, alors que près de 1 000 nouveaux logements de ce type devraient être développés d’ici les cinq prochaines années, grâce notamment aux projets développés sur le campus de la Plaine (ULB/VUB).

L’échevin ixellois de l’Urbanisme Yves Rouyet (Ecolo) s’inquiète toutefois de ce développement dans la DH : “Nous sommes inquiets et défavorables aux grands projets de kots étudiants privés vendus ou loués à prix libre sur le marché au sein des quartiers habités classiques. Nous sommes également défavorables à la transformation d’immeubles d’habitation classiques (maisons unifamiliales, hôtels de maîtres, immeubles de rapport…) en complexes exclusifs de kots étudiants”, explique-t-il. En effet, les prix grimpent suite à ces locations : les kots privés se louent autour de 500 à 600 euros par mois, contre 300 euros par mois pour les kots conventionnés par l’ULB et la VUB.

Le collège communal souhaite plutôt encourager les projets de kots étudiants à loyer modéré développés par les pouvoirs publics et/ou les universités et hautes écoles, ainsi que les projets de kots sur les campus universitaires et casernes. “Si les promoteurs viennent avec de nouveaux projets d’immeubles de kots très chers au mètre carré destinés à un public aisé, ils risquent de ne pas passer. Chaque promoteur est libre de faire comme il l’entend, nous analyserons chaque dossier au cas par cas”, annonce encore le bourgmestre Christos Doulkeridis.

Gr.I. – Photo : illustration BX1

Partager l'article

28 août 2019 - 09h44