Forest: le nouveau collège est installé

Le conseil communal de Forest a élu mardi soir les échevins désignés pour constituer le collège échevinal représentatif de la nouvelle majorité écolo-socialiste de cette commune du sud-ouest de la capitale. La future échevine néerlandophone Esmeralda Vandenbosch (Groen) sera désignée officiellement lors de la séance du 21 janvier prochain.

Il y a deux semaines, une première séance d’installation du collège avait échoué. Les échevins proposés étaient ceux qui avaient bénéficié du nombre requis de signatures au cours d’une première négociation qui avait lié Ecolo-Groen, les libéraux, le cdH et DéFI dès le soir du scrutin du 14 octobre. Le coup de théâtre qu’a constitué le retour en grâce de la majorité sortante écologiste-socialiste, réconciliée à quelques jours de l’installation du nouveau conseil communal, le 4 décembre dernier, avait débouché sur un rejet de leur candidature via le processus d’élection au conseil.

Un nouvel acte de présentation de candidats-échevins a donc été ensuite déposé. Aux côtés de Stéphane Roberti (Ecolo), le nouveau bourgmestre chargé, notamment de la Police et du Personnel, de l’Information, de la Migration, de la Participation citoyenne, Charles Spapens (PS) sera le premier échevin. Il gérera le Développement économique, l’Emploi, le Commerce, la Revitalisation urbaine, et la Culture. Les autres échevins sont Mariam El Hamidine (Ecolo; Egalité des droits, Jeunesse, Seniors, Etat civil, Population, Cultes et Laïcité); Ahmed Ouartassi (PS; Finances, Sport, Tutelle sur le CPAS, Service central d’achats, …); Maud De Ridder (Ecolo; e.a. Enseignement); Françoise Pere (PS; Travaux publics, Petite enfance, Marchés publics); Alain Mugabo (Ecolo; Climat, Urbanisme, Propriété communale, Environnement, Bien-être animal, Espaces verts, Logement, Energie, Mobilité); Said Tahri (PS; Propreté, Foire et marché); et Fatima El Omari (Prévention, Cohésion sociale et Vie associative).

A priori, le cdH et le MR, les partenaires laissés sur le carreau, déposeront un recours au conseil d’Etat dans les prochains jours. Ils contestent la validité de ce collège car pour eux, un seul acte de présentation des échevins ne peut être déposé auprès de la secrétaire communale. Or, celui-ci est le second.

Reportage de Philippe Jacquemotte et Camille Dequeker

Belga/crédit: Théodore Markovic

Partager l'article

19 décembre 2018 - 12h20