Forest lance un parking “événement” dès le 1er novembre pour Forest National

Le collège des bourgmestre et échevins va proposer la mise en place d’une zone de stationnement spécifique pour les visiteurs de Forest National.

Forest National évoque des souvenirs heureux de concerts ou autres spectacles à nombre de Belges mais signifie plutôt la galère pour trouver une place de parking pour les riverains. Avec la foule attirée par les événements de la salle de concert bruxelloise, les Forestois ont parfois du mal à garer leur voiture. Le collège des bourgmestre et échevins va dès lors proposer au conseil communal d’instaurer une zone de stationnement “événement” à partir du 1er novembre, indique la commune mardi.

5 euros par heure

Cette zone sera d’application lorsqu’un événement est prévu à Forest National et remplacera temporairement les autres zones habituellement en vigueur dans les quartiers. Elle signifiera pour les automobilistes un tarif de 5 euros par heure de stationnement, avec un maximum de 4h30.

La carte riverain permettra de se soustraire à ce tarif. Les riverains qui accueilleraient des visiteurs le jour d’un événement pourront obtenir une carte visiteur et leurs invités ne devront dès lors pas s’acquitter des 5 euros de l’heure. Les riverains pourront se rendre au bureau de Parking Brussels (83, rue Arthur Diderich – 1190 Bruxelles) pour obtenir cette carte visiteur.

En test pour un an

La création de cette zone sera testée pendant un an. Elle sera ensuite évaluée avant une éventuelle reconduction.

Le but est d’inciter les spectateurs à opter pour d’autres moyens de transport pour se rendre à Forest National ou à utiliser les parkings prévus pour l’occasion plutôt que d’envahir les rues résidentielles et commerçantes. La commune rappelle que d’autres solutions de mobilité sont proposées sur le site internet de la salle de concert.

Le MR de Forest se dit contre

Face à cette annonce, Cédric Pierre-de Parmentier, chef de groupe MR à Forest, s’étonne de cette annonce “en l’absence de tout débat démocratique au sein du conseil communal”. Il propose plutôt de travailler “sur l’offre de délestage, les parkings de dissuasion, dont ceux des grandes surfaces” et estime que l’horeca ou “les amis des riverains” risquent de pâtir de cette mesure. “Il n’est pas normal que ceux-ci soient visés par ce tarif de 5€/h. Recevoir des amis ou aller au restaurant à Forest va bientôt devenir un luxe”, ajoute-t-il par voie de communiqué.

Les exploitants de Forest National favorable

“Cette nouvelle mesure s’inscrit dans le cadre de la politique de mobilité que nous menons depuis un certain temps. Depuis sa reprise par le Sportpaleis Group, Forest National a mis en œuvre une stratégie de mobilité de très grande envergure qui vise essentiellement à un “changement modal” plus durable. L’expertise que le groupe a développée sur le site du Sportpaleis à Anvers a été l’une des raisons du succès des initiatives prises par Forest National. Depuis la reprise, le nombre de visiteurs qui ne se rendent pas en voiture dans les alentours de Forest National est passé de 10 à 37%. Ces chiffres sont également et clairement visibles sur le terrain”, déclare Jan Van Esbroeck, CEO de Sportpaleis Group, dans un communiqué.

■ Reportage de Marine Guiet, Marjorie Fellinger et Stéphanie Mira

Partager l'article

28 août 2019 - 15h28