84% des travailleurs licenciés de Lipton optent pour la validation des compétences

L’usine Lipton de Forest fermera définitivement ses portes le 31 décembre prochain. Dans ce cadre un plan social qualifié d’équilibré par les syndicats a été approuvé tant par la direction que les syndicats.

126 travailleurs étaient occupées par l’usine Lipton située sur le site de Forest. Dans le cadre du plan social qui a été adopté, l’ancienneté des travailleurs a été  prise en compte et chacun d’entre eux repart avec une prime, qui va au-delà des indemnités légales prévues dans ce genre de situation. Les métiers pour lesquels des épreuves vont être organisées dans les prochaines semaines sont conducteur/opérateur de ligne de production en industrie alimentaire, cariste, magasinier.

« La validation des compétences est un exemple de ce que la Région peut faire en cas de licenciements collectifs et en mobilisant l’ensemble des acteurs de l’emploi et de la formation pour aider au mieux les travailleurs dans leur reconversion. Surtout la validation des compétences est une mesure efficace qui permet aux personnes qui n’ont pas de diplôme de voir leurs compétences officiellement certifiées et reconnues par les autorités publiques. Une mesure qui valorise les acquis des travailleurs », explique Bernard Clerfayt, ministre bruxellois de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Par ailleurs, une cellule pour l’emploi organisée par Actiris et regroupant le VDAB et le Forem va être organisée. La convention qui acte la création de cette cellule sera signée cette semaine encore.

V.Lh. – Photo: Belga

Partager l'article

23 décembre 2019 - 12h05