Très peu d’élèves présents dans les écoles ce lundi matin

A partir de ce lundi, tous les cours sont suspendus pour éviter la propagation du coronavirus. Les écoles restent ouvertes malgré tout pour accueillir les enfants.  

L’appel à garder les enfants à la maison pour endiguer l’épidémie de coronavirus semble particulièrement bien suivi lundi matin, se réjouit le cabinet de la ministre de l’Enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) Caroline Désir (PS). Les taux de présence collectés jusqu’à présent dépassent rarement les deux à trois pour cent, tant à Bruxelles qu’en Wallonie. Aucun élève des écoles secondaires bruxelloises n’était présent à l’école, lundi matin, d’après l’échevine de l’Instruction publique francophone de Bruxelles, Faouzia Hariche.

Les cours sont suspendus pour endiguer la propagation du coronavirus, mais les établissements restent ouverts pour accueillir les enfants dont les parents travaillent dans le secteur de la santé, la sécurité publique, l’accueil de la petite enfance, l’accueil des personnes âgées ou l’enseignement (toutes catégories de personnel confondus). Les parents qui ne peuvent faire autrement que de confier leurs enfants à leurs grands-parents, catégorie à risque du Covid-19, peuvent également les laisser à l’école.

Les écoles communales d’Evere ont ouvert leurs portes à 7h30 ce lundi matin, dans une ambiance un peu particulière. Sur les 129 élèves inscrits pour la garderie, à peine 56 élèves se sont finalement présentés ce matin. Cela correspond à un peu moins de 4% des 1.500 élèves de la commune.

Les enfants présents sont rassemblés ce lundi dans deux établissements: l’école Marie Popelin et Clair-Vivre. Tous les enseignants ont, eux, été invités à se présenter.

Écoles, mariages, services au guichet… : voici les différences de décisions entre communes face au coronavirus

Jérôme, un éducateur, se dit interpellé par le fait que tous les sites ne sont pas ouverts et que les enfants sont rassemblés dans seulement deux établissements. Une décision qui lui semble contraire aux mesures de distanciation sociale. “A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. La situation va évoluer petit à petit“, répond l’échevin d’Evere à l’Instruction Publique.

A l’issu d’un premier bilan avec les directions d’écoles, le pouvoir organisateur et l’échevin de l’Instruction publique, il a été décidé que dès ce mardi chaque élève sera à nouveau accueilli dans son école respective.

La rédaction – Photo: Marie-Noëlle Dinant

Partager l'article

16 mars 2020 - 16h20