Manifestation à Bruxelles pour le réfugié kurde Inan Dogan arrêté en Allemagne

Une trentaine de personnes ont manifesté jeudi de 11h00 à midi devant l’ambassade d’Allemagne, rue Lalaing à Etterbeek, pour réclamer la libération d’Inan Dogan, un ressortissant turc d’origine kurde qui vit à Liège sous le statut de réfugié politique.

Les participants à l’action, majoritairement issus de la diaspora turque en Belgique, se sont mis en ligne devant l’ambassade avec des pancartes portant la photo de l’intéressé et demandant en allemand sa libération. Inan Dogan a été arrêté en Allemagne le 15 décembre dernier dans le cadre d’un contrôle de routine alors qu’il se rendait à une manifestation à Hambourg. “Il a été arrêté car il figure sur les ‘Wanted lists’ du régime d’Erdogan, qui représentent un degré de répression supplémentaire par rapport aux mandats d’arrêts internationaux déposés auprès des services d’Interpol“, explique Bahar Kimyongür, un Belgo-turc participant à l’action qui se revendique militant des droits humains. “Des récompenses sont offertes aux personnes qui participeront à la capture de ces soi-disant terroristes. Le fait de figurer sur ces listes permet au régime de malmener ses opposants comme bon lui semble. Il est arrivé à plusieurs reprises que des avions décollent vers des pays comme la Mongolie ou le Kosovo pour faire torturer ces gens dans des prisons secrètes. Inan Dogan a été emprisonné deux fois en Turquie, de 1998 à 2000 et de 2000 à 2006, pour appartenance à l’organisation dite terroriste du DHKP-C sur base de son activisme dans un mouvement de lycéens, avant d’être reconnu réfugié politique par la Belgique.”

Les manifestants appellent le gouvernement belge à réclamer sa libération auprès des autorités allemandes.

Belga

Partager l'article

27 décembre 2018 - 14h50