Découvrez   

La police met en garde contre les arnaques et ventes forcées

Un homme âgé s’est fait accoster le 27 novembre par une voiture immatriculée en Allemagne. Les occupants lui ont vendu une batterie de casseroles, des couteaux , des boîtes et des couverts. Ils ont été entendus dans le cadre d’un dossier pour escroquerie et abus de confiance.

Le 27 novembre, des patrouilleurs dans une voiture banalisée de la zone de police Montgomery ont eu leur attention attirée par une voiture aux plaques allemandes garée en double file. Les occupants ont abordé un homme âgé. Quelques minutes plus tard, les passagers, deux hommes de 36 et 17 ans, montraient des objets dans le coffre et à l’arrière de la voiture.

La victime est repartie chez elle suivie par un des passagers qui transportait des objets. Les policiers sont allés voir la victime qui a avoué avoir acheté des batteries de cuisine, des valises de couverts et des boîtes et pochettes de couteaux. Elle affirme tout de suite qu’elle n’avait pas spécialement besoin de cette marchandise. Après inspection, tout ce matériel semble fait en métal de mauvaise qualité. Entre-temps, une autre patrouille a procédé à l’interception du véhicule et de ses occupants quelques rues plus loin.

Les intéressés ont été entendus dans le cadre d’un dossier d’escroquerie et d’abus de confiance et ont été relaxés après audition. Ils ont aussi fait l’objet d’un PV santé publique pour le non-respect des mesures Covid et d’un PV pour vente sans autorisation de commerce ambulant.

Restez prudents

La police souhaite rappeler que ce type d’arnaque est fréquent. Elle rappelle qu’il est utile de se méfier si on vous propose des objets sans que vous l’ayez demandé ou des prix trop alléchants. Evitez également de donner trop de renseignements personnels et si le vendeur insiste, il ne faut pas hésiter à demander sa carte de vendeur ambulant ou à prévenir la police.

V.Lh. – Photo: zone de police Montgomery

Partager l'article

10 décembre 2020 - 11h48
Modifié le 10 décembre 2020 - 11h48