Etterbeek : une peine de 10 ans de prison pour l’agression de deux pharmaciens et d’une policière

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, mercredi, un homme de 46 ans à une peine de 10 ans de prison pour agression au couteau. Il a également prononcé une mise à disposition du tribunal de l’application des peines (TAP) durant 10 ans. Le prévenu a été reconnu coupable d’avoir agressé deux pharmaciens et une policière le 27 avril 2018 à Etterbeek. Deux d’entre eux avaient été poignardés.

Le tribunal a considéré les faits comme “très graves”, notamment parce que le prévenu les avait commis lors d’une permission de sortie. Celle-ci lui avait été accordée pour qu’il se rende au CPAS en vue de préparer sa réinsertion socio-professionnelle. Le tribunal a souligné que ce constat était “excessivement inquiétant en termes de risque de récidive”, d’autant plus que le prévenu s’était déjà vu révoquer à trois reprises sa libération conditionnelle.

Les juges ont constaté que ces mesures de faveur qui avaient été accordées au prévenu “se sont soldées par un échec, quelle qu’en soit la cause”.

Tenant compte également de ses “nombreux et lourds antécédents judiciaires”, le tribunal a prononcé une peine de 10 ans de prison à l’encontre du quadragénaire pour coups et blessures ayant entraîné une incapacité de travail. Il a ordonné une mise à disposition du TAP pendant 10 ans de plus, dans l’optique de “privilégier l’intérêt général”.

Des médicaments et 365 euros

Le 27 avril 2018, l’homme avait fait irruption dans une pharmacie de la place Saint-Pierre à Etterbeek. Il était passé par-dessus le comptoir et avait ordonné à la pharmacienne, sous la menace d’un couteau, de lui donner du diazépam, un médicament utilisé pour soulager les symptômes associés à un sevrage de l’alcool.
Le collègue de celle-ci était intervenu et avait reçu un coup de couteau dans le tibia. Le prévenu avait ensuite fui avec des boîtes de médicaments et une somme de 365 euros provenant de la caisse.

Lors de sa fuite, il avait également blessé une policière qui le poursuivait. Cette dernière avait été atteinte d’un coup de couteau dans l’épaule. Il était ressorti de l’enquête que le prévenu souffre d’alcoolisme et qu’il avait déjà attaqué plusieurs pharmacies. Rien qu’en 2008, il avait braqué huit officines dont deux fois celle de la place Saint-Pierre à Etterbeek.

Le ministère public avait précisé que le prévenu, âgé de 46 ans, comptabilisait déjà des condamnations pour un total de 37 ans de prison.

Avec Belga – Photo : illustration Belga

Partager l'article

19 décembre 2018 - 16h00