Coronavirus : le Parlement européen hébergera 100 femmes en détresse

Le Parlement européen accueillera à partir de mercredi prochain cent femmes en détresse dans l’un de ses bâtiments, annonce son président, David Sassoli.

En ces temps difficiles, les institutions ont le devoir de faire preuve de solidarité et d’aider ceux qui sont en première ligne contre l’exclusion sociale“, explique David Sassoli. Il a effectué une visite du bâtiment Kohl. Ce bâtiment du parlement sera utilisé comme résidence temporaire pour les femmes en situation de vulnérabilité dans le contexte du Covid-19. L’initiative est menée en collaboration avec le Samusocial de Bruxelles.

David Sassoli avait déjà proposé il y a quelques semaines de mettre à disposition un des bâtiments du Parlement pour héberger à titre provisoire des personnes dans le besoin.

Les cuisines de l’institution prépareront chaque jour jusqu’à un millier de repas pour les personnes démunies ainsi que les prestataires de soins.

Partager l'article

24 avril 2020 - 16h49