Incendie chez Engie à Drogenbos : “La commune d’Uccle n’a pas bien été informée”

Le bourgmestre d’Uccle Boris Dilliès (MR) est remonté contre l’organisme Bruxelles Prévention & Sécurité (BPS), chargé de prévenir les pouvoirs locaux en cas d’incident grave sur le territoire de la Région : il estime qu’elle n’a pas fourni d’informations à la commune d’Uccle concernant l’incendie qui a touché le site d’Engie à Drogenbos, le 11 novembre dernier.

Rappelez-vous : le samedi 11 novembre, vers 10h30, un incendie a touché le site d’Engie-Electrabel à Drogenbos : des batteries au lithium avaient pris feu, causant un important dégagement de fumée toxique au-dessus de Drogenbos et des communes avoisinantes. Les informations étaient parvenues au compte-gouttes et ce n’est finalement que dans l’après-midi que les autorités demandaient aux habitants de la Région bruxelloise d’éviter de sortir et de fermer les portes et fenêtres suite à cette fumée toxique.

Et selon le bourgmestre d’Uccle Boris Dilliès (MR), l’organisme chargé de fournir les informations quand ce type d’accident intervient, a failli à sa mission. Dans la DH, il affirme qu’il y a eu divers dysfonctionnements dans la chaîne de communication entre Bruxelles Prévention & Sécurité (BPS) et les pouvoirs locaux. “La commune d’Uccle a dû se débrouiller toute seule en allant glaner les informations à droite à gauche”, clame-t-il.

“Pas de danger pour la santé”, selon BPS

Le rapport du conseiller en prévention de la commune d’Uccle explique que seul le fonctionnaire en charge de la planification d’urgence de Forest a été mis au courant par BPS vers midi. Selon ce rapport, BPS a affirmé aux autorités forestoises qu’il n’y avait aucun danger pour la santé et qu’aucune mesure de prévention n’était préconisée. Or, une heure après, la commune de Forest a été contactée par le Centre de crise fédéral pour le nuage toxique. La commune décidait alors d’annuler toutes les rencontres sportives dans un rayon de 500 mètres autour de la zone touchée.

Uccle, pour sa part, n’a été contacté qu’à 13h42 : Boris Dilliès explique qu’il a demandé des informations auparavant auprès du bourgmestre de Drogenbos. Bref, la chaîne de communication a connu quelques ratés et le bourgmestre d’Uccle souhaite faire la lumière sur ces manquements lors d’un débriefing prévu entre les différentes autorités concernées le 30 novembre prochain.

Gr.I. – Photo : Google Street View

Partager l'article

23 novembre 2017 - 09h48