Samusocial : la nouvelle direction veut “un nouveau nom et une nouvelle vision” pour l’ASBL

Sébastien Roy, le nouveau directeur du Samusocial entré en fonction le 11 mars dernier, a présenté mardi les orientations qu’il souhaite donner à l’association bruxelloise d’aide d’urgence aux personnes sans-abri.

Il défend l’importance d’investir dans des rénovations dans les lieux d’hébergement pour ne plus accueillir de personnes dans de mauvaises conditions : “L’ambition que j’ai est de fournir un accueil humain, à dimension humaine, chaleureux, avec des possibilités de réinsertion psychomédicosociale. Quand je dis à dimension humaine, ça veut dire peut-être avec des dortoirs plus petits. Je parlais de dortoirs de 40 personnes. Je pense que les conditions de proximité actuelles sont indignes”. Pour lui, l’accompagnement à plus long terme, “c’est ça l’enjeu pour la société, c’est sortir ces gens de la rue”.

Sébastien Roy a travaillé chez Médecins Sans Frontières près de 20 ans et a dirigé l’Institut de formation de la Croix-Rouge de Belgique durant trois ans. De ces expériences, il retient que “ce sont des organisations où on a une certaine audace. (…) Je crois que c’est quelque chose qu’il faut essayer maintenant de traduire au niveau du Samusocial. C’est donner confiance aux employés pour prendre des risques et essayer de nouvelles idées, ce qui veut aussi dire accepter un certain droit à l’erreur”. Il souhaite également ouvrir le Samusocial à des partenariats pour sortir d’une certaine attitude de repli.

“On a perdu beaucoup de  donateurs”

Il s’attachera de plus à consolider l’assise financière de l’ASBL : “On a perdu beaucoup de donateurs. La Région nous a bien soutenus ces dernières années et va continuer à nous soutenir, mais ça pourrait être un peu juste par rapport à nos ambitions et donc je pense qu’il va être important pour nous de diversifier les sources de financement”.

L’arrivée de Sébastien Roy s’inscrit dans la continuité du processus d’assainissement mené par le conseil d’administration transitoire. Sa nomination intervient à l’issue d’un long processus de sélection coordonné par le conseil d’administration et accompagné par un cabinet de recrutement extérieur.

L’association privée est actuellement sous tutelle régionale. Le transfert du Samusocial vers son nouveau statut public régional est prévu à la fin du mois d’avril. Une réflexion est initiée pour convenir d’un nom plus porteur de sens que “New Samusocial”, le nouveau nom prévu pour marquer ce changement.

Avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

26 mars 2019 - 19h49