Rue de la Loi : le tour de la COCOF ( J+ 46)

On vous l’accorde, ce n’est pas l’institution politique la plus connue ni la plus sexy du monde (ni même de la Belgique francophone). Ce jeudi, les négociateurs se divisaient en deux groupes. Les néerlandophones assistaient aux cérémonies de la Fête de la communauté flamande. Les francophones se retrouvaient pour négocier l’accord de gouvernement de la Commission Communautaire Française (la COCOF donc) qui devra accompagner l’accord de majorité de la Région Bruxelloise. Le rôle de l’instance est connu (éducation, matières culturelles et sociales pour les francophones de Bruxelles), son manque de financement aussi.

Parmi les quelques points épineux qui reviennent législature après législature, on retrouve ainsi l’accompagnement et le transport des personnes handicapées en Région Bruxelloise. Les négociateurs devront également veiller à articuler le programme de la COCOF avec les décisions qu’ils auront prise en Région Bruxelloise (sur l’aspect formation notamment) mais rien d’insurmontable a priori. Jeudi les négociations régionales reprendront avec les négociateurs des deux rôles linguistiques. La perspective d’une fin des travaux (avant une relecture rapide) dans le courant du week-end était envisagé par plusieurs négociateurs.

Photo: Belga/Eric Vidal

Partager l'article

11 juillet 2019 - 14h45