Pour Charles Michel, la poussée du Vlaams Belang “montrerait que la Belgique n’est pas épargnée”

La poussée du Vlaams Belang en Flandre, si elle venait à se confirmer, “montrerait que la Belgique n’est pas épargnée par la montée en puissance des populistes extrémistes, comme c’est le cas dans d’autres pays européens”, a réagi dimanche, sur la RTBF, le Premier ministre sortant Charles Michel (MR), préférant toutefois attendre le déroulement de la soirée électorale afin d’avoir plus de recul.

M. Michel s’est dit “calme” et “serein” dans l’attente des résultats. Il a redit son espoir que le pays soit “gouvernable” et que des majorités puissent être rapidement mises en place afin de prendre les décisions nécessaires au fonctionnement du pays.

Etre devant Ecolo, “il est certain que ce serait ma préférence”, a dit le président du MR.

Belga

Partager l'article

26 mai 2019 - 17h36