Le cordon sanitaire autour du Belang est “plus que jamais nécessaire”, lance le CCLJ

Le cordon sanitaire entourant le Vlaams Belang est “plus que jamais nécessaire”, estime jeudi le Centre communautaire laïc juif (CCLJ), au lendemain de l’audience du roi Philippe avec le président du parti d’extrême-droite, grand vainqueur des élections de dimanche dernier.

Le cordon sanitaire déroulé autour du Vlaams Belang se voit remis en question après ce scrutin, s’inquiète l’organisation juive. Lors de la dernière campagne électorale, le parti a distribué à Bruxelles un toutes boîtes de propagande sous le slogan ‘Eerst ONZE mensen’, rappelle-t-elle. “‘Les nôtres d’abord! ‘, nous contre eux. Nous contre les francophones. Nous contre les Wallons. Nous contre les étrangers. Nous contre les musulmans”, analyse le CCLJ.

Lire aussi : “Les loups sont entrés dans nos vies” : le Conseil des femmes s’indigne de la montée du Vlaams Belang

La formation d’extrême-droite a teinté son programme d’accents sociaux. “Mais son jeune président côtoie le tout aussi jeune leader du mouvement de droite radicale ‘Schild en Vrienden’, qui diffuse des messages conservateurs, sexistes, racistes et anti immigration. Et préconise, “une longue marche vers les institutions” publiques afin de bouleverser le système politique et changer la société en faveur du “groupe ethnique” flamand”, met en garde le Centre.

“Le Vlaams Belang justifie pleinement par sa nature antidémocratique et subversive le maintien de cette mesure d’exception qu’est le cordon sanitaire”, conclut l’organisation.

Avec Belga – Photo : Belga/Jonas Roosens

Partager l'article

30 mai 2019 - 12h12