Élections 2019 : les écologistes et la N-VA seront à égalité au Sénat

La composition du Sénat sera sensiblement modifiée après les élections de dimanche. Le groupe Ecolo-Groen comptera ainsi 9 représentants, soit autant que la N-VA.

Depuis la 6e réforme de l’État, le Sénat ne compte plus d’élus directs mais seulement des sénateurs issus des entités fédérées et d’autres cooptés par les partis.

Du côté francophone, le PS disposera de 7 sièges (-3), dont un coopté, le MR de 6 sièges (-1), dont un coopté, Ecolo de 5 sièges, dont un coopté, le PTB de 5 sièges, dont un coopté et le cdH de 2 sièges (-2).

Du côté néerlandophone, la N-VA disposera 9 sièges (-3), dont un coopté, le Vlaams Belang de 7 sièges (+5), dont un coopté, le CD&V de 5 sièges (-3), dont un coopté, l’Open Vld de 5 sièges (=), dont un coopté, le sp.a de 4 sièges (-1), dont un coopté, et Groen de 4 sièges, dont un coopté. Ensemble, Groen et Ecolo, qui forment un groupe commun, progressent de 3 sièges.

Le sénateur germanophone sera désigné par le parlement de la Communauté germanophone.

Avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

28 mai 2019 - 17h28