Découvrez   

Témoignage d’une Bruxelloise expatriée à Venise

En Italie, les mesures pour contrer la pandémie de coronavirus sont plus radicales que chez nous. Là-bas, tout le monde est confiné à domicile. Les sorties sont autorisées mais uniquement sous certaines conditions. 

“On a été rebelle de se promener en bas de chez nous pendant 10 minutes”, nous confie Séverine Zajtman, une Bruxelloise expatriée à Venise. Les autorités italiennes autorisent les sports, mais de manière individuelle. Ce qui donne des situations un peu surréalistes où l’‘on peut sortir pour courir, mais pas pour marcher”.

■ Un témoignage recueilli via Skype par Marie-Noëlle Dinant

 

Partager l'article

17 mars 2020 - 18h06
Modifié le 18 mars 2020 - 11h20