Communales 2018 : Olivier Chastel se défend face au bilan mitigé du MR en Région bruxelloise

L’un des enseignements de ces Elections communales 2018 est la perte de vitesse du Mouvement Réformateur en Région bruxelloise. Le MR sort de six, voire sept majorités (les négociations à Saint-Gilles étant toujours en cours) et perdent quatre bourgmestres. 

Pour le Président du MR Olivier Chastel, les résultats ne sont pas décevants même s’il reconnaît que les excellents résultats d’Ecolo/Groen sont évidemment préjudiciables à son parti en terme de participation. Il déplore également le fait que le Parti Socialiste a décidé de rejeter systématiquement le MR dans l’opposition.

Si il minimise quelque peu les résultats, Olivier Chastel affirme tout de même que son parti est d’ores et déjà tourné vers les prochaines élections.

Les résultats de ces élections sont donc un véritable signal des électeurs, qui ont décidé de sanctionner le MR. Reste à voir si la tendance se confirme en 2019.

Olivier Chastel répond aux questions d’Adeline Bauwin

Partager l'article

15 octobre 2018 - 13h22