Communales 2018 : le Mouvement Réformateur, grand perdant de ces élections

Au lendemain des élections, le réveil est difficile du côté du MR, qui ne conserve que deux mayorats, contre six en 2012. 

Parmi les bourgmestres déchus, on retrouve Dominique Dufourny qui cède sa place à Christos Doulkeridis à Ixelles alors que Philippe Pivin s’est incliné face à Ahmed Laaouej à Koekelberg.

Le Mouvement réformateur conserve toutefois six majorités, contre treize il y a six ans. Mais pour Olivier Chastel, Président du parti, il faut impérativement se remettre au travail.

 

Un reportage de Adeline Bauwin et Marjorie Fellinger.

Partager l'article

15 octobre 2018 - 17h40