Communales 2018 : Doulkeridis explique les raisons du succès d’Ecolo

Futur bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis a donné ses explications lors du journal de 18h00 concernant la vague verte qui a envahie Bruxelles lors de ces élections communales 2018. Le parti est en effet présent dans douze majorités, un chiffre qui pourrait monter jusqu’à quinze.

Interrogé sur les raisons de la montée d’Ecolo, le futur bourgmestre ne voit pas vraiment le rapport du GIEC sur le climat comme un lien de cause à effet : “le rapport du GIEC tire la sonnette d’alarme depuis des années et finalement c’est dans notre quotidien, dans la vie de tous les jours que nous avons quelques alertes (…) A un moment donné, cette prise de conscience s’est vraiment élargie. On l’a d’ailleurs énormément ressentie lors de cette campagne“.

C. Doulkeridis admet également que “des milieux peut-être plus hermétiques aux idées écologiques se sont fortement mobilisés (…) et puis il y a l’adéquation avec le parti qui a une crédibilité et une cohérence depuis plusieurs années“.

Une cohérence qui tient visiblement à coeur pour le nouvel homme fort d’Ixelles : “Il faut rester humble. Je ne dis pas que d’un coup de baguette magique les écologistes vont arriver et tout révolutionner. Mais ce qu’on ne pourra pas nous reprocher, c’est un manque de cohérence ou de stabilité“.

Il estime également important d’instaurer une meilleure collaboration avec les communes aux alentours : “Il est essentiel que nous, politiques, communiquions les uns avec les autres. On doit se parler et porter des projets communs entre les quartiers“.

 

T.De 

Partager l'article

15 octobre 2018 - 19h18