Violences policières contre les Afro-Américains – Barcak Obama appelle les maires à réformer leur gestion de la police

Barack Obama a appelé mercredi tous les maires des États-Unis à revoir et à réformer, en collaboration avec les communautés locales, les politiques relatives à l’utilisation de la force par leurs forces de police. L’ancien président américain s’est exprimé lors d’un événement en direct depuis son domicile à Chicago. C’est la première fois qu’il prenait la parole à la télévision au sujet des troubles qui ont éclaté aux États-Unis après la mort de George Floyd, un homme noir asphyxié le 25 mai dernier par un policier blanc lors de son arrestation. “Nous avons besoin de maires, de responsables et d’autres personnes en position de pouvoir pour dire: c’est une priorité”, a déclaré M. Obama. L’ancien président démocrate a qualifié le tollé général actuel aux États-Unis concernant la brutalité policière et le racisme de l’une des choses les plus “profondes” qu’il ait connues jusqu’à présent.
Il n’a par contre pas dit un mot sur le président Donald Trump et a également adopté un ton optimiste sur les manifestations, malgré la colère et le désespoir qui, selon lui, sont souvent derrière elles. “J’espère que vous vous sentez également plein d’espoir, même si vous êtes en colère, parce que vous avez le pouvoir d’améliorer les choses et que vous avez contribué à faire sentir à tout le pays que c’est quelque chose qui doit changer”, a encore dit Barack Obama.

Partager l'article

04 juin 2020 - 05h03