USA: le républicain Bobby Jindal quitte la course à la Maison Blanche

Le gouverneur républicain de Louisiane, Bobby Jindal, a annoncé mardi qu’il quittait la course à l’élection présidentielle américaine de 2016, arguant que ce n’était “pas (son) tour”. “Je suis venu ici pour annoncer que j’arrête ma campagne pour devenir président des Etats-Unis”, a affirmé M. Jindal sur la chaîne de télévision Fox News. “Ca n’est pas mon tour”, a-t-il expliqué.
“Cela a été un honneur incroyable pour moi d’être candidat à la présidence de ce grand pays”, a-t-il ajouté sur Twitter.
La campagne de Bobby Jindal n’a pas réussi à décoller cette année, et il est resté en queue de peloton dans la campagne des primaires républicaines.
Il a souvent recueilli moins de 1% d’opinions favorables dans les sondages, et a été confronté dans sa campagne à des difficultés financières.
Âgé de 44 ans et fils d’immigrants indiens, il est le troisième républicain à se retirer de la course, après l’ancien gouverneur du Texas Rick Perry et le gouverneur du Wisconsin, Scott Walker. Le Great Old Party compte toujours treize candidats en son sein qui vise l’investiture pour l’élection à la magistrature suprême.

Partager l'article

18 novembre 2015 - 02h10