Une première entreprise belge se retire du Responsible Jewellery Council

Wouters & Hendrix est la première entreprise belge du secteur du diamant à renoncer à son adhésion au Responsible Jewellery Council (RJC), l’organisme qui veille à l’impact éthique sociétal et environnemental du commerce international des diamants. “Nous annulons notre adhésion en raison de la position du RJC sur la guerre en Ukraine”, a déclaré Wouters & Hendrix. Plusieurs marques de luxe internationales, telles que Gucci, Pandora, Richemont et Saint-Laurent, se sont déjà retirées de l’organisme. En cause, le maintien de la société russe Alrosa comme membre actif du RJC et sa certification “responsable”.

Wouters and Hendrix dit ne plus croire en une organisation qui impose des codes de conduite, mais refuse de retirer l’adhésion de certains membres qui soutiennent la guerre en Ukraine. “Le fait qu’Alrosa ait pris elle-même l’initiative de quitter la CJR en dit long”. Alrosa s’est en effet finalement retirée du conseil vendredi, sous la pression des grandes sociétés de joaillerie.

La directrice belge du Responsible Jewellery Council, Iris Van der Veken, a également récemment démissionné car elle était en désaccord avec l’attitude de l’organisation envers Alrosa.

Partager l'article

05 avril 2022 - 12h03