Une centaine d’apprentis bâtisseurs rivaliseront au Salon Batimoi ces dimanche et lundi

Les présélections du championnat belge des métiers techniques et technologiques, les Startech’s Days, se poursuivront dimanche et lundi avec sept métiers de la construction mis sous la loupe au Salon Batimoi de Marche-en-Famenne. Carreleurs, électriciens, peintres ou encore tailleurs de pierre, 106 jeunes de moins de 25 ans démontreront leurs compétences face à un jury d’experts et tenteront de se qualifier, chacun dans leur discipline, pour la finale en mars à Ciney. En Belgique, 13.800 emplois étaient vacants dans le secteur de la construction au troisième trimestre de 2019, d’après les données de Statbel, l’office statistique national. Un manque criant que les Startech’s Days espèrent voir se résorber en promouvant cette année sept métiers de la construction.

Sous les yeux du public de Batimoi, 106 apprentis carreleurs, électriciens, plafonneurs, peintres, maçons, menuisiers et tailleurs de pierre mettront leur savoir-faire en pratique pour décrocher, au terme des deux journées de compétition, leur sésame pour les Startech’s Days, les 23 et 24 mars. À la clé, une participation aux championnats d’Europe des métiers, les EuroSkills.

Mais avant de s’envoler en septembre prochain pour Graz, en Autriche, il faudra gravir les échelons belges et garder un moral d’acier face à la pression. “La première fois, j’étais archi nul, complètement stressé par le temps et constamment sous pression”, se souvient Julien Neulens, qui a finalement représenté la Belgique en 2016 aux EuroSkills de Gothenburg, puis en 2017 au niveau mondial lors des WorldSkills d’Abu Dhabi. Aujourd’hui à la tête de sa propre entreprise en province du Luxembourg, le jeune homme de 24 ans revient cette année en qualité de membre du jury de menuiserie. L’ancien compétiteur a en outre gardé contact avec d’autres candidats. “Nous faisons des affaires ensemble”, acquiesce-t-il.

Au Palais 6 du WEX, les concurrents disposeront de 16 heures réparties sur les journées de dimanche et lundi pour accomplir une tâche précise. Le public pourra suivre l’évolution de ce “test project” grâce à des panneaux explicatifs et aux équipes de WorldSkills, qui répondront aux questions des curieux.

Et pour ceux qui désirent se prêter au jeu, un Village des métiers proposera des démonstrations et des animations en parallèle à la compétition. La maçonnerie et le carrelage mais aussi la vitrerie ou les parcs et jardins n’auront plus de secret eux.

Partager l'article

23 janvier 2020 - 08h45