Découvrez   

Un film égyptien remporte la Palme d’Or du meilleur court métrage à Cannes

Le film égyptien “I am afraid to forget your face”, de Sameh Alaa, a remporté ce jeudi la Palme d’or du meilleur court métrage au Festival de Cannes, la seule décernée dans cette 73ème édition, qui a annulé son habituelle manifestation de mai en raison de la pandémie de coronavirus. Ce prix a clôturé une édition symbolique et éphémère, de seulement trois jours, au cours de laquelle ont été projetés quatre films de sa sélection officielle et les projets de la Cinéfondation, la section dédiée aux écoles de cinéma.

Le court-métrage primé, qui a gagné face à plus de dix autres concurrents, tourne autour d’Adam, qui, selon le synopsis, est prêt à tout pour se remettre avec sa compagne, dont il est séparé depuis 82 jours.

Ce prix vient s’ajouter à celui remporté ce mercredi par “Catdog”, un film de 20 minutes réalisé par Ashmita Guha Neogi, étudiante à l’Institut indien du cinéma et de la télévision (FTII), qui raconte l’histoire d’une relation entre deux frères confrontés à une séparation dans leur enfance, et qui a remporté le prix principal de la Cinéfondation.

Le 19 mars, le concours a indiqué qu’il était contraint de reporter sa réunion de mai en raison de la situation sanitaire. En avril, les organisateurs ont décidé d’opter pour une édition sans prix, avec un timbre spécial pour accompagner les films lors de leurs premières et de cet événement de trois jours.

À cette occasion, le grand public a remplacé les journalistes et critiques accrédités, car ces séances, où le port d’un masque et une distance de sécurité étaient obligatoires, étaient ouvertes à toute personne ayant fait une réservation préalable, via Internet et gratuitement.

Partager l'article

30 octobre 2020 - 12h06