L’Est du Canada craint des inondations record

L’Est du Canada, notamment la province du Québec, est en alerte maximale samedi et l’armée a été appelée en renfort alors que plusieurs rivières ont commencé à déborder, les autorités craignant dans les prochains jours des inondations catastrophiques comme en 2017. Les inondations printanières ont fait une première victime samedi dans la commune québécoise Pontiac (ouest d’Ottawa): une septuagénaire, qui roulait de nuit, n’a pas vu qu’un petit pont situé sur la route avait été emporté par les eaux, et est tombée avec son véhicule dans le cours d’eau en contrebas, a annoncé la mairesse de la commune.
Les pluies abondantes des derniers jours, ajoutées au ruissellement de la fonte des neiges sur l’ensemble du réseau hydrographique, ont gonflé les eaux de dizaines de rivières de l’ouest de l’Ontario, du Québec et du Nouveau-Brunswick, plus à l’est.
Les autorités estiment que le pic de la crue pourrait être atteint dès dimanche dans la région de Montréal, et lundi ou mardi plus à l’est. Le gros des précipitations était passé samedi soir mais la nette hausse des températures attendue à partir de dimanche au Québec devrait accélérer la fonte des neiges, selon les services météorologiques.
Plusieurs communes ont déclaré l’état d’urgence.

Partager l'article

20 avril 2019 - 23h53