Les Philippines reportent leur réouverture aux touristes vaccinés

Les Philippines ont suspendu leur projet de réouverture des frontières aux touristes entièrement vaccinés afin d’empêcher toute entrée du nouveau variant de coronavirus dans le pays dont la population est peu vaccinée. Dans le même temps, une nouvelle campagne de vaccination de trois jours est lancée, afin d’accélérer les injections de doses aux plus de 12 ans.

Manille avait annoncé la semaine dernière son projet d’autoriser à nouveau l’entrée de ressortissants de nombreux pays à partir du 1er décembre, dans un souci de dynamiser une économie fortement éprouvée par la pandémie.

Mais le groupe de travail du gouvernement sur la lutte contre le Covid-19 (IATF) a changé de politique au cours du week-end, en annonçant la suspension des vols de sept pays européens en plus de l’interdiction des arrivées de pays africains, décidée un peu plus tôt.

Jusqu’à présent, les Philippines n’ont enregistré aucun cas du variant Omicron, identifié pour la première fois en Afrique du Sud. 

“L’IATF a jugé nécessaire de suspendre l’entrée des touristes étrangers, compte tenu des préoccupations mondiales concernant le variant Omicron”, a déclaré lundi le commissaire du Bureau de l’immigration, Jaime Morente.

Cette décision est un coup dur pour les opérateurs touristiques du pays, dévastés par une chute du nombre de visiteurs internationaux et des restrictions sur les voyages intérieurs depuis la fermeture des frontières en mars 2020.

Le tourisme est un secteur important de l’économie philippine, comptant pour près de 13% du PIB en 2019, grâce à huit millions de visiteurs, selon les statistiques officielles.

Cette part dans l’activité nationale a chuté à 5,4% l’an dernier en raison d’un recul de 82% des arrivées à 1,48 million.

Le gouvernement a assoupli les restrictions ces dernières semaines, alors que le taux d’infection se maintient au plus bas depuis le début et que le taux de vaccination augmente.

Près d’un tiers des 110 millions d’habitants sont entièrement vaccinés.

L’apparition du variant Omicron dans le monde fait craindre la mise en place de nouvelles restrictions.

Les Philippines ont enregistré 2,8 millions d’infections depuis le début de la pandémie et 48.000 morts.

Partager l'article

29 novembre 2021 - 08h18