Découvrez   

Les Œuvres de la Reine financeront des projets pour l’autonomisation de jeunes vulnérables

Trois projets visant à aider des jeunes vulnérables de 18 à 25 à gagner leur indépendance après avoir vécu dans une structure d’accueil seront soutenus financièrement par l’ASBL Œuvres de la Reine lors des trois prochaines années, a communiqué l’organisme qui annonce un élargissement de ses fonctions. A travers son fonds, la Reine Mathilde, logopède et psychologue de formation, “souhaite accorder plus d’attention à la nécessité de préparer et de former ces jeunes qui, une fois adultes sont désormais censés organiser eux-mêmes leur vie”, explique le communiqué de l’ASBL. “Ces jeunes adultes doivent alors chercher un logement, étudier ou trouver un emploi, et ils doivent garantir un revenu et gérer celui-ci”. L’autonomisation personnelle est donc au cœur du choix des projets du Fonds qui les soutiendra financièrement pour un cycle de trois années (2020-2022).
Les initiatives soutenues par les Oeuvres de la Reine sont la Fondation VIC (Société Royale Protectrice de l’Enfance) qui prévoit entre autres un dispositif de parrainage et de réseau sur lequel les jeunes peuvent s’appuyer; le projet “Bootsman” de l’ASBL “Koninklijk Werk IBIS” qui garantit un encadrement supplémentaire aux jeunes qui ont suivi l’enseignement de l’ASBL en question; le projet “Grote stap” de l’ASBL Cachet qui organise des sessions et des camps d’informations.
Avec ce choix de projets, le fonctionnement des Œuvres de la Reine a été élargi car l’ASBL finançait avant tout le travail du Service des Requêtes et des Affaires Sociales de la Maison de Sa Majesté le Roi à ce jour.
L’ASBL Œuvres de la Reine a été fondée en 1964 à l’initiative du Roi Baudoin et de la Reine Fabiola avec les dons et les donations reçus à l’occasion de leur mariage. L’intention était d’utiliser ces fonds au profit des plus vulnérables.

Partager l'article

21 janvier 2020 - 03h42