Le volcan de La Palma confine 7.000 personnes en raison de la faible qualité de l’air

Les autorités de l’île espagnole de La Palma ont demandé aux 7.000 résidents de la ville d’El Paso de rester à leur domicile en raison de la faible qualité de l’air. En raison des conditions météorologiques actuelles, les gaz émanant du volcan ne sont pas suffisamment évacués indique mardi le journal La Vanguardia. Depuis plusieurs semaines, le volcan est éruption constante et ne semble montrer toujours aucun signe immédiat de fin d’activité. Selon la télévision publique, une seconde coulée de lave est sur le point d’atteindre la mer et se trouve à seulement 30 mètres des falaises côtières.

Les autorités ont de nouveau alerté sur la formation de fumée toxique lorsque la lave entre en contact avec l’eau de mer.

Le volcan est entré en éruption le 19 septembre pour la première fois depuis 50 ans. La lave a détruit près de 2.000 bâtiments et recouvert près de 800 hectares d’une couche de lave d’un mètre d’épaisseur. Quelque 7.000 résidents ont été évacués de leur domicile.

Les opérations aériennes ont repris lundi après deux semaines d’interruption. Toutefois, mardi, de nombreux retards ont été enregistrés en raison des conditions difficiles et le danger que représentent les cendres du volcan pour les avions.

Partager l'article

19 octobre 2021 - 17h45