Le RAVel étendu sur 90 kilomètres d’anciennes voies ferroviaires

Le Réseau autonome des voies lentes (RAVel) sera allongé de 90 kilomètres. Lors d’un point presse mardi à Gerpinnes, les ministres wallon et fédéral de la Mobilité, Philippe Henry et François Bellot, ont présenté les détails de la convention signée entre Infrabel et la Wallonie rendant possible cette extension. La convention en question prévoit la mise à disposition par Infrabel de 18 tronçons d’anciennes lignes ferroviaires, hors service ou désaffectées. Celles-ci seront désormais gérées par la Wallonie qui va les adapter pour en faire de nouveaux tronçons du RAVel. Ceux-ci vont notamment permettre de faire la connexion entre des portions du réseau déjà existantes.

La mise à disposition, qui comprend aussi bien les terrains que les ouvrages d’art, se fera pour chacune des 18 anciennes lignes par le biais d’un bail emphytéotique conclu pour une durée de 99 ans. Selon la convention, Infrabel pourra toutefois récupérer ces terrains si ses autorités de tutelle lui demandent un rétablissement du trafic sur certaines de ces lignes.

Créé en 1994 et développé par le Service public de Wallonie, le RAVel présente un maillage de quelque 1.440 kilomètres.

Partager l'article

30 juin 2020 - 19h09