Le créateur de mode Alexander Wang visé par de nouvelles accusations d’agression sexuelle

Le créateur de mode américain Alexander Wang est à nouveau visé par des accusations d’agression sexuelle, rapporte mercredi la chaîne publique britannique BBC, selon qui le designer aurait pratiqué des attouchements sur un étudiant dans une discothèque de New York 2019. L’étudiant en école de stylisme Keaton Bullen a indiqué à la BBC qu’Alexander Wang avait engagé la conversation avec lui la soirée du 24 août 2019, avant d’ouvrir la braguette du jeune homme, alors âgé de 20 ans, et de caresser son pénis. Le jeune homme avait ensuite quitté la discothèque en état de choc.

Keaton Bullen n’avait alors pas porté plainte mais précise vouloir porter au grand jour son histoire afin de soutenir d’autres hommes agressés et traités de “menteurs”.

Au mois de décembre, un top-modèle britannique, Owen Mooney, avait témoigné dans une vidéo postée sur le réseau social TikTok avoir été peloté par Alexander Wang lors d’un concert donné dans une discothèque en 2017. L’homme est représenté, avec 10 autres plaignants, par l’avocate Lisa Bloom, célèbre pour avoir défendu plusieurs victimes d’agressions sexuelles. Celle-ci a précisé auprès de la BBC qu’aucune procédure judiciaire n’était actuellement en cours contre Alexander Wang.

Les premières accusations d’attouchements à l’encontre du créateur américain remontent à quatre ans. Nick Ward, un travailleur du secteur de la construction âgé de 28 ans, avait alors affirmé sur Twitter qu’Alexander Wang s’était saisi de son entrejambe dans une boîte de nuit new-yorkaise le 10 septembre 2017.

Le designer de 37 ans a toujours nié ces accusations. En décembre, il s’était dit furieux que des mensonges soient présentés comme des faits avérés. “Je ne me suis jamais comporté de la sorte et jamais je ne comporterai ainsi”, avait-il déclaré.

Partager l'article

24 février 2021 - 10h45