Le Brussels Philharmonic donnera vie au “Cirque” de Charlie Chaplin ce week-end à Flagey

Après avoir accompagné le “Kid” dans ses pérégrinations l’année dernière, le Brussels Philharmonic investira Flagey ce week-end pour donner vie au “Cirque”, film muet de Charlie Chaplin, à coups de cors et de cordes. L’orchestre symphonique ouvrira ainsi la nouvelle saison culturelle en révélant une facette peu connue de l’interprète de Charlot: celle de compositeur. “Acteur, humoriste et réalisateur, Chaplin était aussi compositeur. Il n’écrivait pas lui-même sa musique mais la fredonnait, après quoi une autre personne la mettait sur papier et en assurait l’orchestration”, raconte, admiratif, le chef d’orchestre Dirk Brossé. “Cela ne fait pas de lui un moins bon compositeur. Il est important de mettre toute son âme dans sa musique. Et Chaplin pouvait le faire comme personne.”

Les notes du compositeur sont venues épouser l’oeuvre de l’artiste au chapeau melon 40 ans après la sortie du film. Plus d’un demi-siècle plus tard, le noir et le blanc de l’écran se mêlent à nouveau à la musique chatoyante du “Cirque” pour faire résonner en direct à Bruxelles l’histoire de ce vagabond aux maladresses attachantes.

Pour que le son et l’image coïncident parfaitement durant les deux représentations, samedi soir et dimanche après-midi, Dirk Brossé et ses musiciens ont mémorisé l’intégralité du film et de la musique. Pas de piste de clic (sorte de métronome qui indique quelles notes jouer à quel moment) donc, mais une symbiose entre 4e et 9e art, artistes et public.

La collaboration entre Dirk Brossé et le Brussels Philharmonic dure depuis plusieurs années. Avant The Kid en 2020, le chef d’orchestre avait aussi dirigé la musique en direct des films Amadeus (2019), Les Dents de la mer (2018), Les Temps Modernes (2018), Casablanca (2017) et City Lights (2015).

Partager l'article

17 septembre 2021 - 11h09