La Pologne condamne Volkswagen à près de 32 millions de dollars d’amende

La Pologne a infligé à la filiale locale du groupe Volkswagen une amende de 120,6 millions de zloty (31,8 millions de dollars) pour avoir menti à ses clients sur le niveau d’émissions de ses voitures, a indiqué mercredi l’Office polonais anti-monopole UOKiK. L’amende couvre la période s’étalant de 2008 à 2016 et concerne les voitures des marques Volkswagen, Audi, Seat et Skoda équipées du logiciel truqué sur moteur EA 189. Ce logiciel détecte lorsqu’un véhicule est soumis à un test et réduit alors temporairement les émissions d’oxydes d’azote du véhicule pour que celui-ci soit bien noté. En conditions réelles, ces émissions étaient beaucoup plus élevées; toutefois, les plus faibles valeurs obtenues aux tests étaient mises en avant auprès des consommateurs, a précisé l’Office polonais.

L’entreprise peut encore faire appel de la décision de UOKiK devant la justice. Elle a déjà écopé de multiples amendes relatives à ce que l’on a appelé le “Dieselgate”, notamment aux États-Unis, en Italie et en Australie.

Partager l'article

15 janvier 2020 - 11h56