La N-VA espère que Reynders prêtera attention à la question catalane

La N-VA espère que Didier Reynders prêtera attention à la question catalane une fois qu’il sera investi de sa mission de commissaire européen en charge de veiller au respect de l’Etat de droit. Si elle est reçoit le feu vert du Parlement européen, la nouvelle Commission entrera en fonction le 1er novembre. Outre la Justice et la Protection des consommateurs, M. Reynders devra veiller sur le respect de l’Etat de droit. A ce titre, il compte notamment proposer qu’un examen annuel soit réalisé dans chaque pays de l’UE.

Actuellement ministre des Affaires étrangères et de la Défense, M. Reynders était présent ce mercredi en commission de la Chambre, où il a été félicité pour sa désignation par beaucoup de parlementaires. Le nationaliste flamand Theo Francken lui a pour sa part offert son nouveau livre sur la migration, mais aussi un ruban jaune catalan. En agissant de la sorte, la N-VA souhaitait attirer l’attention du futur commissaire sur la question catalane.

Plusieurs leaders catalans sont aujourd’hui emprisonnés en Espagne pour avoir participé à l’organisation d’un référendum sur l’indépendance et ensuite proclamé celle de la Catalogne. “Nous ne voulons plus que la Commission européenne détourne son regard. Si elle est stricte avec la Pologne et la Hongrie, elle doit aussi l’être en ce qui concerne le processus politique en Espagne”, a commenté M. Francken.

Partager l'article

11 septembre 2019 - 13h08