“Faciliter la concertation entre médecin généraliste et du travail via une plate-forme”

Une plate-forme digitale serait nécessaire pour améliorer la concertation entre médecin généraliste et médecin du travail, plaident vendredi dans un communiqué l’Absym et Mensura. Cette concertation est “indispensable” pour parvenir à “un avis éclairé quant aux modalités de reprise du travail” d’un malade de longue durée, soulignent l’association des syndicats médicaux et le service de prévention au travail. La décision du gouvernement fédéral de faire mentionner sur les certificats médicaux des malades de longue durée quelles sont les possibilités de retour au travail du patient dans un cadre adapté est positive, estiment l’Absym et Mensura.

La “fit note”, soit un certificat d’aptitude qui remplacerait le certificat médical classique, trouve également grâce aux yeux de ces derniers.

Cependant, la tâche pratique ne doit pas reposer sur le médecin généraliste, souligne-t-on. “Le professionnel le mieux placé pour juger des possibilités de travail d’une personne souffrant d’une maladie de longue durée, c’est le médecin du travail”, précise le Dr. Gretel Schrijvers, directeur général de Mensura. “Une concertation entre les deux est donc indispensable.”

Pour autant, cette concertation ne devrait pas entraîner de charge administrative supplémentaire, recommandent l’Absym et Mensura. Ils appellent dès lors les autorités à mettre en place une plate-forme de digitale. “On a peine à imaginer qu’en 2021, les médecins impliqués dans le processus de retour au travail soient dépourvus d’un outil d’échange d’informations digne de ce nom, mais c’est pourtant le cas”, déplore le Dr. Schrijvers.

Partager l'article

15 octobre 2021 - 18h00