Euro 2020 – Meunier : “Quelques joueurs stressés après l’accident cardiaque d’Eriksen”

Thomas Meunier, auteur d’un but et d’un assist contre la Russie (3-0) samedi pour l’entrée en lice de la Belgique à l’Euro 2020, a abordé l’accident de Christian Eriksen, victime d’un problème cardiaque lors de Danemark – Finlande. L’international danois est proche de nombreux Diables Rouges avec lesquels il a joué en club, comme Romelu Lukaku à l’Inter ou encore Toby Alderweireld, Thomas Vermaelen et Nacer Chadli, qu’il a côtoyé à Tottenham. “Quelques joueurs étaient assez stressés, comme Jan, Romelu, Nacer ou et Toby. Ils sont proches de lui. Tout le monde a été rassuré par le médecin de l’équipe quand nous étions dans le bus en direction pour le stade. Je pense que ça a libéré certains joueurs. Quand vous évoluez en club ensemble, un coéquipier devient quelqu’un de proche. C’est normal de se faire des soucis.”
Thomas Meunier, qui avait déjà dit souffrir du manque de public dans les stades en raison de la crise du coronavirus, était content d’avoir évolué devant plus de 25.000 personnes au stade Krestovski samedi. “Je voulais du public dans le stade. Il n’y a rien de mieux, qui plus est dans un stade magnifique. Ils étaient là pour le plaisir, c’était une ambiance positive avec les olas. Je suis pour le football populaire, c’est ça dont j’ai besoin, ça me galvanise franchement.”
Meunier, très peu utilisé au Borussia en 2021, a signé une prestation aboutie. “Si j’ai disputé mon meilleur match cette année ? C’est très subjectif. Quand je garde le zéro derrière, c’est déjà synonyme d’un bon match pour moi en tant que défenseur. Ce soir (samedi, ndlr), je marque et donne un assist. Ce n’est en principe pas mon rôle mais ça me fait plaisir et me donne confiance. J’ai joué 4 matches en 2020, ce n’est pas évident. J’étais vraiment très enthousiaste et l’excitation a pris le dessus sur le reste”, a dit Meunier en évoquant son manque de rythme.
L’Ardennais s’est ensuite montré dithyrambique envers Romelu Lukaku, auteur d’un doublé contre la Sbornaya, soit ses 61e et 62e goals avec l’équipe nationale. “Il a toujours été bon. C’est vraiment le top du top pour une équipe. Il peut jouer en soutient, en protection de balle et est capable de combiner, de jouer du gauche et du droit. C’est un joueur complet et c’est ce qu’il faut en équipe nationale. Il apporte quelque chose de différent, c’est juste la grande classe.”

Partager l'article

13 juin 2021 - 01h51