De nouvelles actions de la Protection civile prévues cette semaine à Crisnée

Les agents de la Protection civile prévoient de nouvelles actions à la caserne de Crisnée, dans la continuité de celle de jeudi dernier, pour protester contre les horaires en vigueur depuis le 1er janvier, a indiqué lundi le syndicat CGSP. “Une assemblée générale se tiendra mercredi à 19h, à la caserne de Crisnée”, explique Joëlle Brouillard (CGSP). “Nous demandons à tout le personnel de venir pour établir un plan d’action. Nous avons également contacté nos collègues néerlandophones pour leur soutien.” Jeudi, une délégation se rendra à Bruxelles lors du Comité intermédiaire de concertation, à 14h, pour “se faire entendre” et discuter des points concernant les casernes de Crisnée et Brasschaat. Différents scénarios seront étudiés auparavant pour agir en fonction des réponses données lors du comité. Les agents de la Protection civile ont également reçu un e-mail du cabinet ministériel de Pieter De Crem, ministre de la Sécurité et de l’Intérieur. Une rencontre devrait se dérouler prochainement.

Les actions dans les casernes de Crisnée et de Brasschaat concernent les horaires en vigueur depuis le 1er janvier. La nouvelle organisation n’offrirait aucune possibilité de formation, multiplierait les déplacements et réduirait les effectifs durant la nuit ainsi que les week-ends, selon le personnel. Ils avaient donc boycotté une action européenne jeudi dernier et une délégation avait rendu hommage aux victimes des attentats de Bruxelles, vendredi à la station de métro Maelbeek, sans travailler.

Partager l'article

25 mars 2019 - 14h00