Culture: des fourmis géantes envahissent le centre-ville de Namur

Des fourmis géantes réalisées par l’artiste français, Nicolas Eres, ont fait leur apparition à divers endroits dans Namur. Elles seront exposées jusqu’au 30 septembre, a indiqué vendredi le bourgmestre, Maxime Prévot, aussi en charge des matières culturelles. L’exposition s’inscrit dans la continuité de celles réalisées depuis 2002 dans le cadre de l’opération “Sculptures dans la ville”, organisée par le service culturel.

Les fourmis XXL ont pris place sur les murs de l’hôtel de ville. Elles ont également colonisé la rue des Brasseurs, la façade du Théâtre de Namur et celle de Galeria Inno, place d’Armes.

Le parcours est destiné à rendre l’art accessible à un large public. Il s’agit également d’un argument touristique pour la capitale wallonne, qui se positionne comme le “Confluent de la culture” en Wallonie au travers de sa politique.

L’an dernier, ce sont les œuvres XXL de Lilian Bourgeat qui avaient égayé la ville. Un gigantesque banc issu de cette exposition a été acheté par la commune. Il est pour le moment installé à proximité de la Capitainerie, à Jambes. Bientôt, il déménagera pour prendre place près de l’Enjambée, la passerelle cyclo-piétonne reliant Jambes au Grognon.

Parallèlement, une nouvelle fresque urbaine fera bientôt son apparition sur le mur pignon de la célèbre Villa Balat, située au pied de l’Enjambée.

Des expositions sont aussi organisées à la Galerie du Beffroi et au pôle muséal Les Bateliers.

Partager l'article

10 juillet 2020 - 20h24