Découvrez   

Coronavirus – Un système belge de désinfection rapide des lieux clos fréquentés

Disinfect, une spin-off de l’agence anversoise d’événements CityCubes, a lancé jeudi soir, au centre commercial Anspach à Bruxelles, des unités mobiles de brumisation capables d’éliminer le coronavirus pour désinfecter rapidement des grands espaces publics. Le dispositif vise à être utilisé dans les grands espaces clos et fréquentés. En guise de démonstration, les 1.400 m2 de l’exposition Smile Safari, située dans la galerie, ont été désinfectés en une heure.
Le dispositif pulvérise de l’hypochlorite d’hydrogène par brumisation sèche, via des ultrasons. Le produit détruit le virus sans être nocif pour les humains, les animaux ni les aliments. Comme il n’est pas diffusé sous forme liquide, il n’affecte pas le matériel électronique.
Cette substance a déjà été testée à travers le monde contre le Covid-19 et approuvée au niveau européen par Eurofin. La spin-off se lance sur le marché belge en espérant décrocher des premiers contrats. “Nous avons fait des tests de nébulisation sur Covid-19 en Australie et au Royaume-Uni et les résultats sont positifs”, se targue Dieter Veulemans, PDG de Disinfect. “Nous disposons donc maintenant des certificats nécessaires pour désinfecter biologiquement et à un prix avantageux les supermarchés, les salles de sport, les salles d’exposition, les écoles, les complexes de cinéma… Nous pulvérisons environ 500 m³ en une heure avec notre plus petite machine”.
Il fait valoir que ce dispositif permet une désinfection plus large que les appareillages à rayonnement ultraviolet (UV), car il nettoie également dans les coins d’ombre. Le dispositif vise à désinfecter rapidement un lieu, ce qui permet de répéter fréquemment l’opération afin de limiter la propagation du Covid-19.

Partager l'article

06 août 2020 - 22h33