Coronavirus – Trump juge le risque pour les USA très faible et charge Mike Pence de coordonner la lutte

Le risque de propagation du coronavirus aux Etats-Unis est “très faible” mais une large propagation du coronavirus aux Etats-Unis n’est pas non plus “inévitable”, a affirmé mercredi le président américain Donald Trump en saluant les actions de son gouvernement pour lutter contre l’épidémie, comme les restrictions envers les voyageurs en provenance de Chine. “Grâce à tout ce que nous avons fait, le risque pour les Américains reste très faible”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, soulignant que ses décisions avaient pourtant été qualifiées de “ridicules” par ses adversaires.
Il a en outre annoncé qu’il déciderait “en temps voulu” de nouvelles restrictions de voyage éventuelles.
Le vice-président Mike Pence a été désigné pour coordonner la lutte contre l’épidémie.
Selon Donald Trump, les USa sont prêts à répondre à l’épidémie du nouveau viruse à “une échelle beaucoup plus grande”. “Les hôpitaux de certains Etats libèrent des chambres et construisent des espaces de mise en quarantaine”, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, ajoutant que les Etats-Unis avaient “commandé” de nombreux masques de protection “au cas où”.
Le risque de propagation du coronavirus aux Etats-Unis pourrait “évoluer rapidement”, a mis en garde mercredi le ministre américain de la Santé, juste après les annonces de Donald Trump. “Le degré de risque est susceptible d’évoluer rapidement, et nous pouvons nous attendre à voir davantage de cas aux Etats-Unis”, a déclaré Alex Azar lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, aux côtés du président américain.

Partager l'article

27 février 2020 - 02h18