Conflit en Ukraine : le Canada envisage d’envoyer des renforts en Europe de l’Est

Le Canada envisage d’envoyer des renforts en Europe de l’Est en raison de la situation sécuritaire, a déclaré la ministre de la Défense Anita Anand, lors d’une visite en Lettonie jeudi. “Nous examinons les options de renforcement dans l’ensemble de l’Europe de l’Est”, a déclaré Mme Anand.

La ministre a visité la base d’Adazi où le Canada dirige un contingent tactique de l’Otan.

Le Canada dispose d’environ 500 soldats en Lettonie, dans le cadre de son “plus grand déploiement militaire à l’étranger”.

Mercredi, les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient dépêcher un total de 3.000 soldats pour renforcer la présence de l’Otan en Europe orientale, en réponse à la concentration des troupes russes autour de l’Ukraine.

“Je suis très préoccupée par les menaces russes envers l’Ukraine”, a déclaré Mme Anand, ajoutant que son pays prenait “très au sérieux la protection du front oriental de l’Otan”.

Le Canada soutient et forme les militaires ukrainiens dans le cadre de l’opération UNIFIER, lancée en 2015.

Lors d’une visite dimanche à Kiev, Mme Anand a indiqué que le Canada allait déplacer ses unités militaires déployées en Ukraine vers l’ouest du pays et retirer tout le personnel non essentiel de l’ambassade.

Le ministre letton de la Défense Artis Pabriks a déclaré que son pays était en train de “préparer ses instructeurs militaires à rejoindre l’opération UNIFIER”.

L’Otan a décidé de déployer des groupements tactiques par rotation dans les pays membres de l’Est, à savoir la Pologne et les États baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie), à la suite de l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Partager l'article

09 février 2022 - 13h30