Aucun cas dans la bulle Covid des JO-2022 pour la première fois

Les organisateurs des Jeux olympiques de Pékin ont annoncé jeudi que pour la première fois depuis le début des JO, le 4 février, aucun cas de Covid n’avait été détecté parmi les gens intégrés dans la bulle olympique. Aucun des 68.970 tests effectués lors de la journée de mercredi ne s’est révélé positif, ont-ils annoncé, confirmant la tendance à la baisse régulière des cas de Covid ces derniers jours parmi tous ceux qui vivent dans la bulle olympique (sportifs, encadrements, délégations, médias, les organisateurs).

Au total depuis le 25 janvier, date de début des tests, 435 tests se sont révélés positifs sur 1.592.695 tests effectués par les organisateurs chinois, qui ont soumis tous les participants à un test quotidien pendant toute la durée de leur présence en Chine. Le pic a été atteint le 2 février avec 55 cas, dont 26 parmi les sportifs et leurs encadrements.

Afin d’accueillir les 3.000 athlètes et tous les participants aux JO d’hiver, une bulle sanitaire a été mise en place, pour éviter tout contact entre les personnes en provenance de l’étranger et la population locale en dehors de cette zone.

Cette bulle permet d’empêcher les contacts avec la population, via des barrières autour des sites olympiques ou des hôtels.

Partager l'article

17 février 2022 - 07h57