Assises Bruxelles – Natalia Kaznatcheeva reconnue coupable du meurtre de son compagnon

La cour d’assises de Bruxelles a reconnu, vendredi, Natalia Kaznatcheeva, 58 ans, coupable du meurtre au couteau de son compagnon Roland Oswald le soir du 15 novembre 2019 à Schaerbeek. Le corps du septuagénaire a été découvert partiellement dénudé, sur le palier de l’appartement de l’accusée, avec le nez sectionné et six à sept autres plaies au couteau dans le torse. Les débats sur la peine reprendront lundi matin. Le jury a retenu comme preuves de la culpabilité la présence du sang de la victime sur les vêtements de Natalia Kaznatcheeva retrouvés dans la machine à laver prête à tourner ainsi que les traces relevées dans son appartement et sur une éponge. La tentative de nettoyer un mur tâché a aussi été jugée pertinente.

Pour l’accusation d’avoir utilisé un objet tranchant comme arme, les jurés ont considéré la nature des plaies observées par le médecin légiste sur la victime et ont noté qu’il y avait deux couteaux fraîchement nettoyés, dont un qui a été trouvé près de l’accusée.

Le jury a par ailleurs considéré que “l’accusée n’était pas crédible” quand elle disait ne pas se souvenir du meurtre alors qu’elle se souvenait d’autres éléments sut la période.

Il n’a pas retenu la vraisemblance d’un trouble mental ayant altéré ses facultés et le contrôle de ses actes au moment du meurtre. Il a entre autres motivé son jugement par le fait que l’accusée avait posé des actes précis et réfléchis, en tentant par exemple de camoufler des éléments de preuves ou en passant des appels.

Le jury a de plus estimé que les troubles de l’humeur qui pouvaient être occasionnés par des problèmes de thyroïde n’étaient pas de nature à pouvoir pousser une personne au meurtre.

Partager l'article

18 février 2022 - 20h24