Des riverains obtiennent la suspension des travaux d’un gazoduc entre Haren et Crainhem

Les travaux de Fluxys pour l’installation d’un gazoduc entre Haren et Crainhem et d’une station de transition sur le territoire de Crainhem, ont été suspendus suite à un recours lancé par des riverains qui craignent pour la viabilité de leur quartier.

Comme l’explique Het Laatste Nieuws, l’opérateur Fluxys a lancé en octobre des travaux pour l’installation d’un nouveau gazoduc entre Haren et Crainhem, passant sur le territoire des communes de Bruxelles (Haren) et de Schaerbeek. En plus de ce gazoduc, une station destinée à faire le lien entre les conduites de gaz haute pression et les conduites à plus basse pression doit aussi être installée dans la rue Alfons Lenaerts, à Crainhem. Mais ce projet n’est pas du goût des riverains de ce quartier résidentiel de cette commune à facilités.

Moins d’un mois après le début du chantier, celui-ci est à l’arrêt suite au recours lancé par trois riverains auprès de l’administration de la Région flamande. Ce recours en extrême-urgence est suspensif et empêche du coup Fluxys de poursuivre ses travaux.

“Nous ne sommes pas opposés à la construction d’un nouveau gazoduc mais c’est l’endroit choisi par Fluxys pour la construction de sa station qui pose problème. Elle sera construite au milieu d’une zone résidentielle et cela risque d’affecter notre qualité de vie”, explique un riverain au Laatste Nieuws. Celui-ci, anonyme, affirme qu’une alternative serait la construction de cette station de l’autre côté du Ring de Bruxelles, dans un endroit plus isolé. “Mais c’était apparemment trop cher”, explique-t-il.

La commune de Crainhem est contre

L’avocat des riverains, Hans-Kristof Carême, affirme pour sa part que si le gouvernement flamand ne revoit pas son jugement concernant le permis de bâtir autour de ce projet, les riverains déposeront un nouveau recours.

La commune de Crainhem s’est également opposée à ces travaux et a déposé un recours au Conseil d’État contre le permis d’environnement délivré à ce projet. La commune attend encore le jugement dans cette affaire.

Fluxys, pour sa part, affirme que ces travaux sont essentiels pour fournir à l’avenir les ménages et entreprises de la Région bruxelloise et de sa périphérie. “Nous avons déjà fait l’expérience de ce genre de poursuites et sommes convaincus qu’une solution va être trouvée”, confie Rudy Van Beurden, porte-parole de l’opérateur gazier.

Gr.I. – Photo : Belga/Kurt Desplenter

Partager l'article

21 novembre 2017 - 14h25