Périphérie : baisse du nombre de demandes de traductions de l’avertissement extrait de rôle du PRI

Facilités : le Conseil d'Etat suspend trois décisions du gouvernement flamand - BX1

Le nombre de demandes de la version francophone de l’avertissement extrait de rôle du Précompte Immobilier (PRI) a légèrement diminué l’an dernier dans les communes à facilités linguistiques, passant de 1.121 en 2016 à 1.076 en 2017, ressort-il d’une réponse du ministre flamand des Finances, Bart Tommelein (Open Vld) à une question écrite de Marc Hendrickx (N-VA).

Plus largement, le nombre de demandes dans ce sens diminue d’année en année. En 2007, on en dénombrait encore 2.340; en 2012 1.798; et en 2015, 1.258. Toutefois, d’après le ministre, une modification technique dans l’envoi de l’avertissement-extrait de rôle ne permet pas de comparer en tant que tels les chiffres de la période d’avant 2016 avec ceux des années suivantes. Selon lui, la tendance est néanmoins à la baisse.

L’an dernier, les demandes ont surtout émané de Crainhem (304), devant Wezembeek-Oppem (203), Rhode-Saint-Genèse (171), Linkebeek (125), Wemmel (109), Fourons (105) et Drogenbos (49). A Renaix (6), Espierres-Helchin et Biévène (chacun deux), le nombre est resté très limité. Aucune demande n’a été introduite depuis Messines (3 en 2016).

Belga

Partager l'article

31 juillet 2018 - 16h41