Abattage sans étourdissement : pas d’accord au sein du gouvernement bruxellois

Le gouvernement bruxellois n’est pas parvenu à un accord, ce jeudi, pour interdire l’abattage sans étourdissement en Région bruxelloise. Le point est donc retiré de l’ordre du jour du gouvernement et le débat sera poursuivi au Parlement.

La Wallonie et la Flandre ont depuis 2 ans interdit l’abattage sans étourdissement. Les décrets ont été confirmés tant par la Cour de Justice de l’Union européenne que par la Cour constitutionnelle belge. Bernard Clerfayt,  Ministre bruxellois du Bien-être animal a donc déposé sur la table du gouvernement un projet d’ordonnance visant à imposer un étourdissement préalable avant tout abattage, à l’instar des deux régions voisines.  Les débats n’ont pas permis de dégager un consensus suffisant au sein du gouvernement bruxellois. Le débat sera maintenant poursuivi au Parlement.

►ARTICLE // Abattage sans étourdissement : nouvelle manifestation de défenseurs des animaux

Bernard Clerfayt souhaite que la question de l’alimentation durable englobe également les aspects de bien-être animal, notamment dans le cadre d’une stratégie Good Food 2.0.

J.M., Photo : Belga

Partager l'article

21 octobre 2021 - 14h39
Modifié le 21 octobre 2021 - 14h39