Wood Wide Web : une forêt virtuelle et réelle à Bruxelles

Le Wood Wide Web est une plateforme de vulgarisation et de sensibilisation sur le patrimoine forestier bruxellois. Le site est déjà en ligne depuis le début du mois mais l’expérience participative ne débutera que ce jeudi.

Le projet évolutif et participatif, Wood Wide Web, a été imaginé par l’asbl Threetwoshoot, avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale et du Ministre-Président Rudi Vervoort. Le projet aura pour but de relier les arbres de Bruxelles sur une plateforme en ligne et de proposer des activités, notamment en forêt. « Cette expérience a pour but d’inspirer les Bruxellois :  les amener à apprécier les arbres en ville, les inviter à en prendre soin, et, qui sait, peut-être même à en planter durablement. Un magnifique projet participatif et citoyen qui trouve sa place en cette année 2018, année européenne du patrimoine culturel. », souligne Rudi Vervoort.

Pour montrer cette forêt urbaine, les auteurs du projet ont imaginé un site web original, destiné au grand public, permettant de recueillir toute une série de données sur les arbres grâce à des textes, des photos, des dessins, des vidéos, du son ou même de la réalité virtuelle. L’objectif: aller chercher derrière leurs écrans, petits et grands, pour les emmener à la rencontre des arbres de la Région.

Ce jeudi, le site woodwideweb.be sera dévoilé au public et l’expérience pourra commencer. L’occasion d’y découvrir déjà une sélection de 120 arbres “emblématiques” avec des fiches multimédias. Tous les mois, le portrait d’un nouvel arbre sera publié en ligne. Le public est invité à les explorer sur la plateforme mais aussi sur le terrain. En effet, les auteurs du projet organiseront des activités liées à l’arbre présenté : promenades, ateliers culturels, expositions, médias, jeux, etc.

Cet outil de vulgarisation et de sensibilisation a été possible grâce à l’aide et la participation, notamment, des services espaces verts, plantations ou développement durable de plusieurs communes comme Jette, Woluwe-Saint-Lambert, Watermael-Boitsfort, Forest, Schaerbeek, Molenbeek-Saint-Jean et Bruxelles.

Une expérience qui se veut collective et participative

“Wood Wide Web n’a de sens que si l’expérience devient collective.”, déclarent les auteurs. Grâce à la publication variée de ces multiples contenus, ils espèrent, en effet, inciter les bruxellois, touristes, familles, écoles à se joindre à l’aventure. Une participation qui sera possible de deux manières :

  • soit sur le web en invitant les internautes à ajouter leurs propres contributions sur leurs arbres préférés, ou en proposant des activités, etc.
  • soit sur le terrain : le public sera également invité à adopter des arbres, à en prendre soin, puis à en planter.

L’expérience devrait se dérouler jusqu’en septembre 2019.

 

A.V. – Photo: Wood Wide Web

Partager l'article

13 février 2018 - 16h11