La Ville de Bruxelles relance l’idée de prolonger le métro jusqu’au parking C

Le Collège de la Ville de Bruxelles a confirmé ce jeudi, lors d’une réunion, sa volonté de prolonger le métro jusqu’au parking C, et demande que le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) travaille rapidement à ce projet.

Le métro 1 va-t-il bientôt connaître une extension au-delà du stade Roi Baudouin ? L’idée continue de faire son chemin au sein du Collège de la Ville de Bruxelles. Lors d’une réunion, ce jeudi, le collège s’est penché sur cette question qui avait déjà été évoquée par le passé. La Ville de Bruxelles souhaite ce prolongement du métro jusqu’au parking C, notamment pour que ce dernier devienne un parking de dissuasion mieux couvert par les transports en commun. En effet, le parking C, devenu provisoirement parking de dissuasion suite à la fermeture du tunnel Léopold II, n’accueille que neuf voitures par jour en moyenne en raison du manque de liaison rapide avec les transports en commun, explique la Ville de Bruxelles.

Le Collège avait déjà lancé à plusieurs reprises des appels à la Région bruxelloise pour que le dossier puisse avancer, mais selon la Ville de Bruxelles, ces questions étaient jusqu’ici “restées sans réponse”. Avant de découvrir cette semaine une déclaration du ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) annonçant que “les plans d’extension du métro au parking C ont déjà été mis sur la table”.

La Ville de Bruxelles aimerait donc recevoir ces plans de prolongement du métro et invite Pascal Smet à “travailler rapidement à l’extension du métro vers le parking C”.

Cette sortie de l’échevine bruxelloise de la Mobilité Els Ampe (Open VLD) a toutefois très peu goûté à Pascal Smet qui dément fermement que les membres du collège bruxellois n’étaient pas au courant du projet de prolongation de la ligne de métro. Ce dernier avait déjà été évoqué dans les médias fin 2015, rappelle son cabinet. “Il y a eu à ce sujets des réunions avec NEO, la ville et la STIB. Mme Ampe était invitée, mais s’est fait excuser. Le bourgmestre de Bruxelles, à l’époque encore échevin, Philippe Close était lui bien présent. Un contact à ce sujet avec le chef de cabinet de Els Ampe a encore eu lieu par la suite. Ils ne peuvent pas dire qu’ils n’étaient pas au courant”, souligne-t-on au cabinet Smet.

Gr.I. avec Belga – Photo : BX1

Partager l'article

24 août 2018 - 10h49