Trente-six personnes arrêtées pour les émeutes survenues à Bruxelles en novembre

Trente-six personnes ont été arrêtées judiciairement dans le cadre des incidents survenus à Bruxelles, les 11, 15 et 25 novembre derniers, a indiqué jeudi lors d’une conférence de presse le chef de corps de la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles, Michel Goovaerts.

Trente-sept arrestations judiciaires ont eu lieu, mais une personne a été arrêtée deux fois, a précisé M. Goovaerts. “D’aucuns ont dénoncé une absence de réponse policière face à ces incidents intolérables, mais aucune entité n’avait perçu le risque engendré par la qualification du Maroc pour la Coupe du Monde“, a-t-il souligné. Au total, la police avait procédé au total à 70 arrestations administratives les 11 novembre à proximité de la Bourse, le 15 novembre à la suite du rendez-vous organisé par le Youtubeur Vargasss92 place de la Monnaie et le 25 novembre à Louise.

Certaines de ces personnes arrêtées ont déjà comparu devant la justice. Le tribunal correctionnel rendra d’ailleurs des décisions vendredi au sujet de plusieurs d’entre eux, dont le rappeur Benlabel, considéré comme l’instigateur des événements à la Bourse pour un message posté sur Facebook.

Nous ne minimisons pas les faits, les règles du vivre ensemble ont été bafouées“, a ajouté le chef de corps. La task force mise en place dès le 12 novembre pour identifier les suspects a analysé 600 Gigabytes d’images et a mobilisé jusqu’à 30 enquêteurs, a-t-il poursuivi. Dans la foulée des faits, 266 particuliers ont pris contact avec la police, que ce soit pour donner des informations ou témoigner de leur soutien aux forces de l’ordre. La plupart des arrestations judiciaires concernent les faits survenus à la Bourse (18) et à la place de la Monnaie (12).

L’enquête se poursuit, 35 autres suspects devant encore être identifiés, a précisé le procureur du Roi de Bruxelles Jean-Marc Meilleur.

Belga

Les dernières infos, en direct dans le 12h30, avec Michel GEYER

Partager l'article

01 février 2018 - 12h41