Découvrez   

Tourisme : le bilan du mois de juillet s’annonce bien maussade

Le secteur du tourisme a été durement éprouvé par la crise du coronavirus. Le bilan du mois de juillet s’annonce catastrophique.

Du côté des activités touristiques, les opérateurs font grise mine. Mini-Europe par exemple, n’a accueilli que 30% des visiteurs d’un mois de juillet habituel. Principalement des Belges, des Français et des Allemands.

Les hôtels sont particulièrement touchés, avec un taux d’occupation de seulement 10%. Une catastrophe, selon le représentant du secteur, qui explique : il n’y pas eu de compenastion de la baisse du tourisme international par du tourime local. Traduction : une chute des activités de 90%. Des mesures régionales ont bien été mises en places – une prime de 200 euros par chambre par mois pendant cinq mois et demi. “On appelle à la mise en oeuvre rapide de cette mesure pour sauver le secteur mais on attend aussi des mesures structurelles de la part du fédéral.”, commente encore le secteur.

Visit.brussels, l’organe régional du tourisme, se prépare à un mois d’août tout aussi maussade, mais a décidé d’attendre septembre pour dresser le bilan des mois d’été.

►Reportage de Pierre Beaudot
►Lire aussi : Des primes pour relancer le tourisme événementiel à Bruxelles (24 juillet)
Une prime forfaitaire de 200 euros mensuels par chambre pour aider le secteur hôtelier (16 juillet)
Le secteur du tourisme traverse la plus grave crise de son histoire (18 juin)

 

Partager l'article

04 août 2020 - 17h35
Modifié le 04 août 2020 - 17h35